But Na Filet, l’Etoile montante dans la musique congolaise.

But Na Filet, l’Etoile montante dans la musique congolaise.

But Na Filet, l’Etoile montante dans la musique congolaise se démarque du grand public.


C’est partout dans la ville province de Kinshasa et voire dans quasiment toutes les provinces de la République Démocratique du Congo qu’on entend les chansons du chanteur et compositeur But Na Filet, qui vient de signer un incontournable démarrage de sa carrière musicale ; ses chansons résonnent dans nos têtes comme les chants de sirènes, et on ne peut s’empêcher de chanter et d’aimer ces chansons aussi envoûtantes qu’instructives.
Il faut souligner que But Na Filet ne débarque pas de nulle part, l’interprète de « Mon choix » a curiculum vitae bien chargé. Il fut le compositeur du Maestro Fabrigas alias « Le métis noir » qui ensemble ont concocté des tubes qui ont fait dansés toute la république (si vous êtes mélomanes, auditionnez la chanson « Emballage » de Fabrigas, et vous remarquerais sans doute que le style de ce dernier est à 90% similaire à celui de but Na Filet). Alors il est bien évident que l’album de ce futur icone rencontre un succès mitigé avec sa touche de nouveauté.
Si nous vivons dans une ère où la musique congolaise perd sa valeur et sa crédibilité à cause de plusieurs raisons ; c’est en ce moment précis ; que l’ex compositeur de Fabrigas nous mets l’eau dans la bouche avec son tout premier opus baptisé « Reculer Devant », il est composé de huit merveilleux titres qui s’écoutent et passent facilement notamment « Compliqué », « Mon choix », « Terminus », « Vanité » et tant d’autres…

Il a un bon début, son premier album cartonne et sa carrière promet d’être surprenant. Croyez-vous aussi qu’il fera long feu dans l’industrie de la musique ? Joue-t-il les bonnes cartes ? Est-ce que la structure de sa carrière est-elle solide ? Nous espérons et souhaitons de tout cœur que sa musique traverse des années et frontières.

Laisser un commentaire